Accueil > L’association Espac’EPLE > Tribunes > L’instruction M9-6 et l’évolution du rôle du comptable

L'instruction M9-6 et l'évolution du rôle du comptable L’instruction M9-6 et l’évolution du rôle du comptable

vendredi 21 février 2014, par Fabien Thorel

La mise à jour de l’instruction M9-6 applicable au 1er janvier 2014 fait évoluer le rôle du comptable et son positionnement par rapport à l’ordonnateur

La nouvelle instruction codificatrice consacre un tome entier au compte financier et une annexe de plus de 70 pages à l’analyse financière.

Au-delà des considérations techniques, concernant notamment la pertinence des indicateurs financiers, ces nouveaux éléments montrent clairement, s’il en était besoin que le comptable public voit son rôle évoluer, notamment dans le pilotage des établissements dont il tient la comptabilité.

En effet, le compte-rendu de gestion est identifié comme un document de l’ordonnateur, lequel doit rendre compte de sa gestion devant les autorités de tutelle et son conseil d’administration. De son propre côté, le comptable doit lui apporter les éléments d’analyse financière nécessaires au pilotage de l’EPLE, notamment en déterminant ses marges de manœuvre et son autonomie financière. Pour cela, il lui faut aller plus loin que les notions de fonds de roulement et de besoin en fonds de roulement. En plus de ses connaissances comptables, il lui faut également connaitre l’EPLE dont il a la responsabilité comptable.

Il lui est donc demandé de dépasser son simple rôle de caissier et de teneur de compte. C’est un élément de réflexion intéressant, notamment parce que cette évolution concerne tous les comptables publics.

Nous y reviendrons sûrement lors de prochaines rencontres.