Navigation rapide

Accueil > Les académies > Caen > Compte-rendu de l’AG du 27/01/2016 au lycée Jules Verne à Mondeville (...)

Compte-rendu de l’AG du 27/01/2016 au lycée Jules Verne à Mondeville (Calvados)

Bureau et assemblée générale

lundi 8 février 2016, par Olivier Smolar

Quatorze collègues (en grande majorité du département) ont pu venir ce mercredi au lycée Jules Verne de [Mondeville-Whttp://www.openstreetmap.org/#map=17/49.16648/-0.32888]. Huit collègues sont excusés, pris par d’autres obligations.
Nous remercions Hélène Floderer du rectorat d’avoir répondu à notre invitation.

NB : une document (présentation assistée par ordinateur) est joint pour une lecture plus "agréable et dynamique".

Powerpoint slideshow - 92.6 ko
Pv en diaporama

Accueil : Juan Familiar, président de la délégation, informe l’assemblée que le premier bureau s’est tenu à 11 h 00.

Le tour de table révèle, s’il en était besoin, la grande variété des structures, volumes financiers et des situations des agences comptables. Olivier Smolar, coordonnateur académique, excuse des collègues n’ayant pu venir, parmi lesquels John Morrow invité de l’académie de Rouen à qui nous souhaitons tous un prompt rétablissement. Olivier a eu Nicole Roux au téléphone.

L’ordre du jour est adopté mais des questions complémentaires pourront être ajoutées et certaines passées très rapidement car les débats restent ouverts :

  • La parole aux syndicats : « travaillons ensemble »
  • Situations des agents comptables : carte comptable, accueil des nouveaux collègues comptables, cas particuliers…
  • Un petit retour sur la comptabilité patrimoniale : (invitées de la DE)
  • Parlons de Dem’act : témoignages (invitées de la DE)
  • Thème : les pièces jointes des mandatements et des recettes (revalorisation)
  • Objectif : cofi 2015

I/ La parole aux syndicats : « travaillons ensemble »

Divers (nouvelle rencontre avec Espace Rouen, rencontres avec Rennes…). Olivier rappelle que nous avons pour la plupart la double affiliation association/syndicats, raison de plus pour bien définir les sphères d’intervention de l’association. Une chose est donc certaine la délégation caennaise doit être vigilante pour ne pas mélanger les genres.

Juan insiste sur la nécessaire neutralité de notre association. Elle permettra un réel partenariat avec les syndicats mais aussi le rectorat et les collectivités territoriales. Espac’EPLE a en effet une « parole spécifique car avant tout technique ». On cite l’exemple des bourses départementales du 14 (notification et versement par ordre alphabétique en deux fois ce qui pose un problème de constatation tardive), ou les acomptes des subventions de fonctionnement (le mois de février est parfois critique pour la trésorerie). Olivier rappelle que les collectivités territoriales ne fonctionnent pas du tout de la même manière : instructions comptables différentes, calendriers budgétaires et comptables décalés, capacités d’emprunt et fiscalité…

Renaud Martin, secrétaire académique du syndicat A&I Caen, confirme qu’il faut bien délimiter nos champs de compétences. Les discours et présentations doivent être clairs. Olivier souligne qu’en effet qu’un travail sera nécessaire sur ce point notamment lors de nos rencontres institutionnelles.

Renaud rappelle que sur certains sujets, par exemple la carte comptable, les positions ne se seront pas forcément les mêmes. Un travail commun sera en conséquence le bienvenu en amont. Olivier rappelle que cette question relève de la compétence des syndicats qui sont représentés dans les instances.

Le travail en bonne intelligence est ainsi essentiel car nous évoquons nos conditions professionnelles : nombre de postes en agence et « qualité comptable », situation des techniciens comptables, fléchage des postes…

Juan, agent comptable secondaire de la Dronisep (par adjonction de service) présente la GBCP (services facturiers…) dont le modèle sera sans doute le nôtre à l’avenir.

Les relations avec les gestionnaires des établissements rattachés sont évoquées. Les difficultés rencontrées au quotidien par nos collègues sont reconnues par tous, mais nous sommes tributaires de leur travail budgétaire (ordres de recettes, pièces jointes, encaissements en régies, connaissances juridiques et administratives).

Juan estime que cette question des relations au sein des groupements comptables devait faire l’objet d’une assemblée particulière consacrée à cette question, tant les questions et problématiques sont nombreuses. Olivier rappelle qu’ils sont comme nous adjoints gestionnaires, et donc les spécialistes (comme le dit le décret 2011) de leur établissement des questions administratives et financières. Nous dépassons parfois notre devoir de conseil pour devenir conseiller voire tuteur.

2/ Situations des agents comptables de l’académie : accueil des nouveaux collègues, cas particuliers

  • Les postes particuliers sont évoqués : mutualisation de la paie, adjonctions (GIP, Dronisep,…), budgets annexes (Greta, CFA, cuisine …), UFA ou antenne Greta… Un focus est fait sur l’adjonction de service en particulier pour les comptabilités complexes tels que les GIP.
  • Pour différentes raisons, des collègues sont en difficulté (relations au travail, technicité, GRH, instabilité des équipes, passations peu simples, premières prises de poste, contraintes de la gestion matérielle…). La majorité des collègues restent motivés et aiment leur travail.

Denis Jagu propose des réunions en petits comités sur certains points, car le travail en assemblée permet de définir les grandes lignes, mais pas d’entrer dans les détails. Olivier évoque un petit groupe de travail (CIC) qu’il avait mis en place avec deux collègues dans le Loiret. Cette méthode de travail permet alors des interventions directes pour aider des collègues sur des questions particulières voire leur fonctionnement général.

Il est important de préciser que des agences comptables peuvent être mises en difficulté suite à des départs ou des incidents de recrutement (personnel peu ou pas motivé, départ de personne(s) en place depuis très longtemps…).

3/ Parlons de Dem’act : avec Hélène Floderer invitée du rectorat, service de la Division des Établissements

Nous remercions la collègue de la DE avec laquelle nous avons l’habitude de travailler ensemble notamment grâce aux groupes de travail et séances de formation que sa division organise.

La mise en place de Dem’act satisfait tout le monde (pour la rapidité en particulier). Il reste des ajustements à effectuer notamment pour l’accessibilité des documents. Cela nous a permis une remise à plat de nos pratiques : acte transmissible ou pas (la distinction existe mais nous avions tendance à en envoyer le maximum au contrôle de légalité).

La question de la traçabilité pour le comptable se pose (documents extraits de l’application mais sans griffes ni tampon) en particulier pour les actes des établissements rattachés.

4/ Entretien avec la délégation de Rouen

A l’instar de notre délégation, la délégation rouennaise n’est pas présente régulièrement au bureau national. Les AG réunissent plus de 20 adhérents, 22 présents lors de la dernière en date.

Les collègues de Rouen ont fait un gros travail sur la gestion financière des bourses. Des rencontres ont eu lieu avec les service académiques à ce sujet. La délégation souhaite nous inviter lors de leur prochaine réunion. Un bureau se tient tous les trimestres et il y a deux AG par an.

Dans l’académie de Rouen le CIC ne concerne que le comptable. Une association des ordonnateurs à ces efforts semble pour l’instant compliquée.

Conclusion

Noté pour une prochaine réunion ou de prochains travaux :

  1. Un point sur les relations professionnelles entre agent comptable et gestionnaire de l’établissement rattaché (fréquence, modalités, répartition de certaines activités entre agent comptable et l’établissement rattaché, pièces échangées et communiquées, formation...)
  2. Un point sur la dualité des fonctions agent comptable/gestionnaire (comment elle se manifeste, évolutions...). Ces deux points sont susceptibles de donner lieu à des échanges de pratiques professionnelles, partages d’expériences...
  3. Un point sur les pièces justificatives, avec compte rendu du groupe de travail comptable du rectorat et échanges,
  4. La mise en place de groupes de travail communs avec nos collègues de Rouen ; sujets à définir

Le président d’Espace Caen, Juan FAMILIAR